|

Tiers-lieux

Mise en ligne : 23.08.2021 – Dernière mise à jour : 19.04.2022

Mesure de soutien ouvrant temporairement l’accès des structures de proximité aux dispositifs de la Direction de la Diffusion, dite « tiers-lieux » : c’est la première des trois mesures exceptionnelles et temporaires de renforcement de la diffusion.

 

Conditions d'accès au dispositif

La présente disposition vise plus particulièrement :

  • d'une part, les lieux de diffusion de proximité situés en Fédération Wallonie-Bruxelles n’ayant actuellement pas accès aux subventions Art & Vie ou Spectacles à l’école ;
  • d'autre part, ceux relevant du secteur des Arts plastiques et visuels.

Par « lieux de diffusion de proximité » au sens « Arts de la scène », il est entendu : les tiers lieux, les cafés-concerts, les cafés-théâtres, les maisons rurales, les galeries d’art, etc.

Par « lieux de diffusion de proximité » au sens « Arts visuels », il est entendu : les tiers-lieux, les galeries, les centres d'art, les résidences, les collectifs d’artistes, les lieux indépendants et alternatifs, etc.

Qu’elles s’apparentent aux arts de la scène ou aux arts visuels, ces structures devront présenter des gages de qualité dans l’accueil des artistes, et respecter certaines conditions parmi lesquelles :

  • - une expertise de diffusion culturelle avérée d’au moins une année/saison ;
  • - un lieu et du matériel adaptés à la diffusion de productions artistiques
  • - des budgets annuels alloués à la programmation artistique.

 

Subventions possibles pour ces tiers-lieux

En ce qui concerne les Arts de la scène, des interventions Art & Vie ou Spectacles à l’école pour un montant maximal de 5.000 € pourront être allouées à ces lieux de diffusion par année civile jusqu’à épuisement du budget.

En ce qui concerne les Arts plastiques et visuels, des interventions pour un montant maximal de 5.000 € pourront être allouées aux projets de ces lieux de diffusion, par année civile jusqu’à épuisement du budget. Ces interventions auront pour but de rémunérer les artistes impliqués dans les projets.

D’une manière générale, ces subventions constituent une intervention financière couvrant une partie de la rémunération des artistes / du cachet artistique total. Celle-ci est calculée de manière forfaitaire sur base du nombre d’artistes, curateurs et/ou techniciens présents et est directement versée à l’artiste référent. La rémunération prise en charge par les organisateurs est donc réduite du montant de cette intervention.

À cet égard, l'artiste ou le plasticien référent devra impérativement être repris dans le catalogue de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Cette demande de subvention sera par ailleurs considérée comme étant parfaitement recevable si l'artiste ou le plasticien référent a bénéficié entre 2017 et aujourd'hui d'une aide, d'une bourse de recherche, d'un prix, d'une résidence de la part d'une administration publique apparentée à la Fédération Wallonie-Bruxelles voire de la part d'un opérateur reconnu et subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour les autres artistes et plasticiens proposés par le tiers-lieu, une subvention sera possible à condition pour ces derniers d'être domiciliés ou de résider en région de langue française ou en région bilingue de Bruxelles-Capitale.

Qu’ils relèvent des Arts de la scène ou des Arts visuels, ces lieux peuvent introduire indifféremment des demandes de subvention pour des arts visuels et des arts de la scène, pour autant qu’ils répondent aux exigences demandées, et ce, dans la limite des 5.000 € alloués par tiers-lieu.

 

Modalités d’accès

Les lieux souhaitant bénéficier de cette mesure exceptionnelle et temporaire peuvent demander de façon unique leur reconnaissance à l’aide d’un formulaire en ligne pour les arts de la scène OU d’un formulaire en ligne pour les arts visuels.

Un accusé de réception sera envoyé aux candidats après soumission du formulaire. L’analyse des dossiers sera réalisée par le Service général de la Création artistique. Un mail d’acceptation ou de refus sera adressé individuellement aux structures candidates après analyse de chaque dossier.

En cas d’éligibilité, l’opérateur sera provisoirement reconnu comme structure pouvant bénéficier des subventions d'aide à la diffusion à dater du 1er janvier 2022 et sera informé des modalités d’accès y relatives.

 

Des questions ?

Nous avons compilé quelques-unes des questions les plus fréquemment reçues au sujet de ce dispositif, en ce qui concerne les Arts plastiques et visuels, dans une Foire aux questions.

 

Liens