|

Soutien à la diffusion de projets à l’initiative d’artistes

Mise en ligne : 17.12.2021

C’est la deuxième des trois mesures exceptionnelles et temporaires de renforcement de la diffusion.

L’objectif de ce dispositif est de soutenir les artistes, compagnies, structures de création et d’encadrement professionnel dans leur mise en lien avec leurs publics afin d’élargir le champ des possibles dans le contexte actuel d’engorgement de la diffusion des créations.

 

À qui s’adresse cette mesure ?

  • Tout·e artiste, structure de création ou d’encadrement professionnel reconnu·e par la FWB (reconnaissance Art et Vie effective et/ou reconnaissance et subventionnement par les Services de la Création artistique au cours des 5 dernières années).
  • Priorité sera donnée aux disciplines artistiques moins visibles dans les politiques de diffusion actuelles : arts forains, cirque et de la rue, danse, marionnettes, arts plastiques et visuels, théâtre-action, conte, musiques actuelles, humour…
  • Une attention particulière sera portée aux propositions visant des zones moins couvertes et encourageant le rapprochement entre territoires et populations.

 

Conditions d'accès au dispositif

  • Le demandeur doit être un·e artiste, un collectif d’artistes (une compagnie, par exemple), une structure de création ou d’encadrement professionnel reconnu·e.
  • Les représentations/rencontres/expositions doivent se tenir sur le territoire de la FWB (Wallonie et Bruxelles) et, en ce qui concerne les arts de la scène, dans des lieux qui ne bénéficient habituellement pas des aides à la diffusion. Elles sont construites en partenariat avec un opérateur local reconnu et subventionné par l'un des Services de l'Administration générale de la Culture, pour témoigner de la capacité à capter des publics dans une logique de non-concurrence.
  • Il est attendu du demandeur (l’artiste-programmateur) et du partenaire qu’ils s’assurent que la tenue de la représentation/rencontre/exposition n’entre pas en concurrence avec la programmation des opérateurs de diffusion reconnus aux alentours ET qu’ils aient une attention particulière pour les zones moins couvertes par ces mêmes opérateurs.
  • Dans le cas de représentations/rencontres organisées pour des publics scolaires durant le temps scolaire :
    • il doit s’agir, en ce qui concerne les arts de la scène, d’un spectacle reconnu dans le dispositif « Spectacles à l’école ».
    • Les activités soutenues ne peuvent se dérouler dans les établissements scolaires (et doivent donc se dérouler en dehors de leurs bâtiments scolaires).
  • La demande d’intervention :
    • pour les Arts de la scène portera sur au minimum 3 et au maximum 30 représentations/rencontres (dates fermes) d’une même œuvre/projet artistique par année civile (possibilité de rentrer plusieurs formulaires durant l’année).
    • pour les Arts plastiques et visuels, portera sur au minimum 1 et au maximum 3 projets par année civile (possibilité de rentrer plusieurs formulaires durant l’année).

     

Structuration de la subvention FWB

La subvention de la Fédération Wallonie-Bruxelles est structurée comme suit :

- Pour une programmation en « Arts de la scène » :

  • Un forfait de 200 € par représentation, par personne physique (avec plafond d’intervention à 9 personnes par activité) œuvrant nécessairement à la réalisation artistique de la prestation concernée (artistes, techniciens, métiers d’accompagnement).
  • Ce forfait sera doublé pour les prestations en solo.
  • Le paiement n’est pas conditionné à un contrat de cession, mais à la tenue de la prestation artistique devant un public.

- Pour une programmation en « Arts plastiques et visuels » :

  • Un forfait entre 200 € et 400 € par artiste (plasticien·ne, performer·euse, artiste numérique, designer) avec plafond d’intervention à 9 personnes par activité (artiste curateur·rice, médiateur·rice, technicien·ne) œuvrant nécessairement à la réalisation artistique du projet concerné, selon la grille forfaitaire présentée dans le formulaire dédié.

 

Modalités d’accès et liens

L’opérateur-programmateur se signale à l’Administration à partir du 1er janvier 2022 en envoyant un formulaire par mail, au plus tard deux semaines avant la première date de représentation/rencontre y relative, à l'exception des dates du 1er au 15 janvier 2022. Il a la possibilité d'introduire plusieurs formulaires durant l’année.

Les premiers dossiers commenceront à être traités dans le courant du mois de janvier. Ils seront traités en continu tout au long des années 2022 et 2023 dans la limite des budgets disponibles.

 

Des questions ?

Nous avons compilé quelques-unes des questions les plus fréquentes reçues au sujet de ce dispositif en ce qui concerne les Arts de la scène dans une Foire aux questions.