|

Conseil de la Musique Contemporaine

Le Conseil est composé de 14 membres :

1. Professionnels exerçant l’activité de compositeur de musique contemporaine :

  • Hao-Fu Zhang : compositeur, professeur d’écritures et analyse au Conservatoire royal de Bruxelles, membre fondateur du Forum des Compositeurs.
  • Annette Vande Gorne, Présidente : compositrice, fondatrice et Présidente de l’asbl Musiques & Recherches, professeur de composition électroacoustique et responsable de cette section au Conservatoire Royal de Mons, a formé de nombreux compositeurs de musique électroacoustique actifs en Communauté française.
  • Pierre Kolp : Compositeur - Inspecteur de l'enseignement artistique (musique).

2. Professionnels exerçant l’activité d’interprète de musique contemporaine :

  • Lorenzo Carola : chanteur et Directeur du Forum des Compositeurs.
  • Jean-Noël Remiche : pianiste, sous-directeur de l’académie de musique d’Uccle, directeur artistique du festival de musique contemporaine « Emergence ».

3. Professionnels exerçant l’activité de programmateur, de critique musicale, ou d’enseignement de musique contemporaine ou exerçant leur activité dans le milieu du disque : de musique contemporaine :

  • André Foulon : Directeur du Conservatoire Royal de Mons jusqu'à juin 2012, pianiste et accompagnateur.
  • Tony de Vuyst : Directeur général de PointCulture (ex Médiathèque), altiste et chambriste, vice-président de l’asbl I Cambristi, promouvant la musique de chambre sous toutes ses formes.
  • Marie-Isabelle Collart : Secrétaire générale du Centre Henri Pousseur - Musique électronique - Musique mixte , organisatrice de festivals et de concerts, créations musicales.
  • Jean-Pierre Deleuze :  compositeur, professeur d’écritures approfondies au Conservatoire Royal de Mons, Membre du Forum des compositeurs, Membre de l’Académie Royale de Belgique.

4. Représentant d’organisation représentative d’utilisateur agréée :

  • Gilles Gobert (Forum des Compositeurs) : Compositeur, directeur artistique de l'ensemble de musiques contemporaines ON, fondateur avec Gilles Doneux du duo de laptops [Knapp]. Président du forum des compositeurs. Professeur de composition mixte au Conservatoire de Liège.
    Chargé d'enseignement en écritures ainsi que conférencier en composition, écritures approfondies et musique assistée par ordinateur à Arts2 (Conservatoire de Mons).

5. Représentants de tendances idéologiques et philosophiques :

  • André Ristic : représentant PS.
  • Philippe Noël : représentant Ecolo.
  • Représentant MR : poste à pourvoir
  • François Thiry : concertiste, professeur de piano et Président de l’Option Claviers du Conservatoire royal de Liège, représentant CdH

Fonctionnement et missions du Conseil

Au sein de l’Administration, les dossiers sont instruits et traités par Monsieur Lionel Larue, Directeur du Service de la Musique, et Madame Carine Rouyr, Secrétaire du Conseil. 

Ce Conseil est régi par le décret-cadre du 10 avril 2003 relatif à la reconnaissance et au subventionnement des Arts de la Scène, entré en vigueur en janvier 2004.

En 2006, ce décret a été complété par deux arrêtés d’application :
- l’arrêté du Gouvernement du 23 juin 2006 instituant les missions et la composition des instances d’avis ;
- l’arrêté du Gouvernement du 30 juin 2006 réglant le fonctionnement des instances d’avis.

Fonctionnement du Conseil

Le fonctionnement du Conseil se base sur un règlement d’ordre intérieur élaboré lors de sa mise en place, par arrêté gouvernemental datant du 28 mars 1990.  Le Conseil tient quatre à cinq réunions de travail par an permettant d’allouer différentes aides financières à des compositeurs, des interprètes, des productions discographiques, des festivals et des manifestations consacrées à la création musicale des cinquante dernières années.
Le Conseil examine d’abord l’intérêt artistique des dossiers soumis (compositeurs, œuvres, interprètes, sérieux de la maison de disques, etc.).  Si le projet est retenu sur le plan artistique, le Conseil applique une méthode d’évaluation du montant de la subvention.
Les résolutions sont prises à la majorité simple des suffrages et en cas d’égalité, la voix du Président ou de celui qui le remplace est prépondérante.  Lorsqu’un membre est concerné personnellement par une demande de subvention introduite auprès du Conseil, ledit membre quitte la séance et s’abstient de prendre part à la délibération et au vote.
Les avis positifs ou négatifs sont motivés et inscrits dans les procès-verbaux des réunions.  Ces avis sont ensuite transmis au Ministre compétent qui prend une décision finale sur l’octroi d’une aide financière ou non.  Il est donc important de rappeler que le Conseil est seulement une instance d’avis.
Conformément au décret du Conseil de la Communauté française du 22 décembre 1994 relatif à la publicité de l’administration, les porteurs de projet peuvent avoir connaissance de l’avis qui les concerne s’ils en font la demande écrite auprès du Service de la Musique.

Missions du Conseil

Le Conseil de la Musique Contemporaine a pour mission de formuler au Ministre compétent, des avis artistiques et des recommandations financières sur les demandes d’aide à la composition, à la production discographique ou d’aide aux ensembles, organisateurs de concerts, etc.  Le Conseil examine aussi les dossiers de renouvellement des institutions de musique contemporaine bénéficiant d’un contrat-programme ou d’une convention.
Le rôle du Conseil est d’évaluer la qualité artistique et la faisabilité des projets présentés, conformément au décret du 10 avril 2003 relatif au subventionnement du secteur des Arts de scène.

Règlement d´ordre intérieur(.pdf)