|

Les Aides aux projets

Consulter ou télécharger le texte complet(.pdf)

Les demandes spécifiques d’aide à la création sont examinées deux fois par an. Les dossiers doivent donc être déposés au secrétariat du Conseil de l´Art de la Danse aux dates suivantes :

  • au plus tard le 1er février, lorsque la création est prévue entre juin de l'année de la demande et juin de l'année suivante ;
  • au plus tard le 1er septembre, lorsque la création est prévue entre janvier et décembre suivants.

Le Conseil rend prioritairement ses avis sur des productions chorégraphiques professionnelles présentées en Communauté française.


1. L’aide a la création

Le danseur, la danseuse, le ou la chorégraphe qui souhaite obtenir une aide à la création doit introduire auprès du Conseil une demande comportant au moins les pièces suivantes, accompagnées de la fiche récapitulative(.doc) :

  • les raisons de la demande,
  • le synopsis et l’argument de la chorégraphie,
  • les dates et lieux des répétitions, de la création et de la tournée du spectacle, en détaillant particulièrement les représentations en Communauté française,
  • le rapport moral et financier du dernier spectacle ayant bénéficié d’une aide à la création,
  • le curriculum vitæ des artistes professionnels qui participent à la création,
  • la liste du personnel artistique, technique et administratif,
  • les noms et adresses des partenaires financiers et des coproducteurs impliqués dans le projet, ainsi qu’une copie du contrat de coproduction (ou au moins de la lettre d’intention),
  • le budget des dépenses et des recettes relatives à la création et à la tournée du spectacle (selon le modèle que vous pouvez télécharger)(.pdf),
  • l’estimation du prix de vente du spectacle.

Le dossier ainsi constitué, accompagné de la fiche récapitulative, doit être déposé en vingt exemplaires au secrétariat du Conseil.
Lorsque le dossier parvenu à l’Administration est jugé complet, il est examiné par le Conseil qui, après approbation du procès-verbal, soumet sa proposition au Ministre ayant la Culture dans ses attributions ; celui-ci prend alors la décision définitive.

En cas de décision positive, le (la) chorégraphe ou la compagnie doit faire figurer, sur tous les documents rendus publics (communiqués de presse, programmes, dépliants, sites Internet, etc.), la mention suivante : Réalisé avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il y a également lieu d´apposer le logo dont vous pouvez télécharger les déclinaisons et d´inviter aux représentations les membres du Conseil de la Danse.


2. Priorités

Lors de l’examen des demandes d’aide à la création, le Conseil de la Danse se prononce prioritairement sur les dossiers qui comportent :

  • au minimum 5 représentations réparties dans au moins deux lieux différents ;
  • au minimum 50 % du budget de recettes en coproductions et en pré-achats, non compris les biens et services ;
  • un budget total de décors, costumes et matériel ne dépassant pas 1/3 des charges globales.

Le Conseil sera particulièrement attentif à favoriser l’emploi artistique des danseuses, danseurs et chorégraphes.


3. L’aide au premier projet

Par premier projet, il faut entendre la première création chorégraphique pour laquelle une subvention est sollicitée auprès du Conseil de la Danse. Même si l’auteur du projet s’est fait connaître auparavant par des réalisations dans le domaine du théâtre, de la musique, de l’audiovisuel, etc., seul un dossier déposé au Conseil de la Danse pour la première fois sera considéré comme un premier projet. Parallèlement à la consitution du dossier de subvention, le demandeur doit solliciter sa reconnaissance. Pour vous aider à constituer le dossier de reconnaissance, cliquez ici.

L’initiateur du projet doit avoir présenté au moins une création publique dans un lieu culturel avant de déposer une demande d’aide au premier projet. La demande peut être accompagnée d’une captation sur DVD de la création précédente.
Le dossier de demande doit contenir les mêmes éléments qu’une demande d’aide à la création.
Le montant de la subvention attribuée peut varier entre 4 000 € et 10 000 €, en fonction du nombre de danseurs professionnels impliqués dans le projet.


4. Projet de budget

La demande d’aide à la création doit être accompagnée d’un projet de budget présenté selon le modèle que vous pouvez télécharger ici(.xls).
Ce document constitue un canevas pour vous aider à mieux organiser votre budget. Certains postes ne vous concernent peut-être pas directement, d’autres nécessitent des précisions ou des subdivisions. Veuillez donc le remplir en conséquence.
Les postes de rémunérations doivent être détaillés au maximum. Il convient notamment d’indiquer le nombre de personnes rémunérées et la durée des contrats.

 

Haut de page