|

Cirque, Arts forains et de la Rue

Service du Cirque, des Arts forains et des Arts de la Rue


Le Contexte

En mai 1999, le tout nouveau décret-cadre relatif à la reconnaissance et au subventionnement des secteurs professionnels de la la création artistique ajoute un quatrième domaine au Théâtre, à la Musique et à la Danse : le Cirque, les Arts forains et les Arts de la Rue, confirmant ainsi la reconnaissance officielle de ces disciplines artistiques. Mais tout devait encore être mis en place pour assurer le subventionnement du secteur.


C’est en 2000 qu’un budget spécifique a été inscrit au budget de la Communauté française et qu’un service administratif a été créé au sein du Service de la la création artistique. Tout était à faire : il fallait se mettre à l’écoute, détecter les besoins et les attentes, s’efforcer d’y répondre au mieux en tenant compte des spécificités de chacun. Un travail important de reconnaissance, de définitions, de choix difficiles vu les moyens limités, a été réalisé.


En 2002, deux initiatives majeures étaient prises afin de mieux soutenir le secteur : l’installation par le Ministre d’un Groupe d’experts fonctionnant comme une commission d’avis et la réalisation d’un Guide des Arts de la Rue, des Arts du Cirque et des Arts forains appelé «Le Nomade», grâce à la collaboration de l’asbl Olé Olé.

Depuis lors, le secteur ne cesse de se développer : les manifestations, les artistes, les initiatives foisonnent… rien n’est figé ou acquis. Les arts sont une matière vivante et mouvante, tout particulièrement les domaines qui nous occupent ici et qui nous réservent bien d’autres découvertes, d’autres créations, d’autres mélanges audacieux…   
 

Le Décret

Le nouveau décret-cadre du 10 avril 2003(.pdf) , relatif à la reconnaissance et au subventionnement du secteur professionnel des Arts de la Scène, confirme l’importance du domaine du Cirque, des Arts forains et des Arts de la Rue et organise les procédures de reconnaissance et de subventionnement des opérateurs qui travaillent dans ce domaine.  
  
 
Les Missions

Le Service du Cirque, des Arts forains et des Arts de la Rue a pour mission de promouvoir, favoriser et développer la création, les manifestations et les initiatives artistiques dans ces trois domaines, sur le territoire de la Communauté française Wallonie-Bruxelles. Quant à leur diffusion internationale, elle est assurée par Wallonie-Bruxelles International (WBI) et Wallonie-Bruxelles Théâtre Danse (WBTD).

Ces missions se traduisent principalement par l’octroi de subventions aux compagnies, aux festivals, aux projets de création, à des lieux de création et à des activités de promotion ainsi que via des bourses. Le Service assure également le secrétariat et le fonctionnement de l’instance d’avis. 
 
 
L´instance d´avis

A la fin de l’année 2001 et à l’initiative de l’Administration, Monsieur Richard Miller, Ministre de la Culture, décidait de créer le Groupe d’experts pour le Cirque, les Arts forains et les Arts de la Rue. En l’absence de mise en application du décret sur les Arts de la Scène, ce Groupe d’experts tenait sa légitimité de la décision ministérielle et du consensus existant entre l’Administration et le secteur pour la mise sur pied d’une instance d’avis ayant les mêmes missions que les commissions consultatives des autres secteurs de la la création artistique.

Ce Groupe d’experts a tenu sa première réunion le 14 février 2002 et était d’abord composé de 9 membres. En avril 2006, il a reçu le nom de « Commission consultative » et a été élargi à 12 membres. Depuis le 14 décembre 2007, la Commission a été officiellement remplacée par le Conseil des Arts forains, du Cirque et de la Rue. 
 
   
En pratique

On trouvera sur ce site plusieurs rubriques expliquant le fonctionnement du service et de l’instance d’avis, la liste des opérateurs soutenus à ce jour et les conditions d’accès aux subventions, permettant des liens avec des documents et partenaires utiles et faisant le point sur les publications.