|

Vous êtes organisateur...

 

CONDITIONS D'ACCES AUX SUBSIDES ART ET VIE

Vous êtes habilité à introduire une demande de subvention Art et Vie si vous faites partie d’une des catégories d'organisateurs suivantes :

Les centres culturels régionaux et locaux reconnus par le Service des Centres culturels (décret)

Accéder à la liste des centres culturels reconnus.

Remarque : seuls les centres culturels régionaux, de par les missions qui leur sont assignées sur base décrétale, sont reconnus. Ils sont habilités à introduire des demandes pour des organisateurs non reconnus de leur région (pour autant que l’activité soit de type culturel).

Les petits lieux de diffusion

Les petits lieux bénéficiant d’un subside annuel d’un des services des Arts de la Scène peuvent introduire des demandes de subvention Art et Vie.

Les autres font l’objet d’une reconnaissance particulière du Service de la Diffusion sur base d’un dossier comprenant :

  • Les statuts de la structure candidate,
  • Les programmations antérieures (existence d’au moins 2 ans requise), 
  • Le projet de diffusion pour l’exercice en cours, en indiquant le pourcentage (minimum 50%) de la programmation consacré aux spectacles des arts de la scène,
  • Les comptes et bilans des 2 derniers exercices,
  • Une description de l’infrastructure d’accueil, notamment la jauge des spectateurs, la régie lumière, la régie son et les dimensions du plateau,...
  • Une note détaillant l’expérience professionnelle du directeur artistique ou du programmateur ou de l’équipe technique
  • Une note détaillant les publics visés,
  • Une note détaillant le contexte socio-économique dans lequel s'insère les activités du petit lieu de diffusion  .

Les festivals

Les festivals bénéficiant d’un subside d’un des services des Arts de la Scène peuvent introduire des demandes de subvention Art et Vie, pour autant que le montant de ce subside n’excède pas 100.000 €.

Les autres font l’objet d’une reconnaissance particulière du Service de la Diffusion sur base d’un dossier comprenant :

  • Les statuts du festival candidat,
  • Les programmations antérieures (existence d’au moins 2 ans requise), 
  • La programmation de l’édition concernée (au moins 1/3 d’artistes de la Communauté française exigé),
  • Les comptes et bilans des 2 dernières éditions,
  • Une note détaillant l’expérience professionnelle du directeur artistique ou du programmateur,
  • Une note détaillant les publics visés,
  • Une note détaillant la situation géographique et le contexte socio-économique.

Les organismes d'éducation permanente

Seuls les organismes d’éducation permanente reconnus par la Direction générale de la culture (Service de l’éducation permanente) sont susceptibles de pouvoir bénéficier du soutien du Service.

Les organismes  locaux d'éducation permanente dépendant d’une Fédération ou d’un Régionale doivent  introduire la demande de subvention Art et Vie via ces dernières.

Liste des organismes d'éducation permanente reconnus par le Direction générale de la culture.

Les organisations de jeunesse

Les demandes des organisations de jeunesse doivent être obligatoirement introduites par le secrétariat général de l’organisation. Une intervention des Tournées Art et Vie peut être envisagée s’il s’agit de diffusion intégrée à une activité de caractère exceptionnel mise sur pied à l’initiative de l’organisation au niveau régional ou communautaire.

 


 

COLLABORATION ENTRE ORGANISATIONS


Dans le cas d’une collaboration entre différentes organisations culturelles, les noms des différents partenaires doivent être précisés. Le nom de l’organisateur principal reconnu doit apparaître ; il est tenu pour responsable de la manifestation.

 


 

CATALOGUE DES ARTISTES ET GROUPES ARTISTIQUES RECONNUS

Vous souhaitez consulter le catalogue "Art et Vie", "Programme Rock" et "Spectacles à l'école"  (sélectionnez la saison adéquate avant de lancer votre recherche)

 


 

COMMENT INTRODUIRE UNE DEMANDE DE SUBSIDE ART ET VIE ?

Les demandes de subsides Art et Vie doivent impérativement être envoyées au Service de la Diffusion des Arts de la Scène et aux autres partenaires associés (Service de l’Inspection de l'Administration générale de la Culture et Services culturels provinciaux) via les formulaires suivants:

 

Attention

Les formulaires doivent parvenir au Service de la Diffusion au plus tard 6 semaines avant la manifestation ET au plus tard le 30 septembre de l'année civile concernée.

Faute de respecter ces délais, les demandes ne seront pas prises en considération. Cette disposition vise à donner au plus tôt aux organisateurs la garantie de l'octroi du subside Art et Vie et permet, en fin d'année, de procéder à une redistribution des soldes des quotas non-utilisés en faveur de demandes qui n'ont pu être honorées pour raisons budgétaires.

 


 

CONDITIONS DE RECEVABILITE DES DEMANDES DE SUBSIDE ART ET VIE

Pour qu’une demande de subside Art et Vie soit recevable, elle doit répondre aux conditions suivantes :

  • Le spectacle doit avoir lieu en dehors du temps scolaire (en soirée, les mercredis après-midi, les week-end ou pendant les vacances scolaires),
  • Il doit être l’objet principal de la manifestation dans lequel il s’inscrit,
  • Son accès doit être tout public,
  • Il ne peut-être gratuit (le prix d’entrée doit être au minimum de 4€, prix plein),
  • Il ne peut s’agir d’une auto-programmation de l’organisateur.

D'autre part, au maximum deux subsides Art et Vie sont accordés pour une série de représentations d'un même spectacle auprès d'un même organisateur.

 


 

MONTANT DES SUBSIDES 

Les subventions Art et Vie consistent en un montant forfaitaire déterminé par le nombre d’artistes sur scène et de techniciens du groupe artistique présents (2 techniciens au maximum sont pris en compte).

Grilles forfaitaires des subsides Art et Vie, déclinées selon les disciplines artistiques(.pdf) .

 


 

LES QUOTAS ORGANISATEURS


Le Service de la Diffusion octroie aux organisateurs professionnels réguliers (centres culturels essentiellement) des quotas budgétaires annuels. Parce qu'ils garantissent aux organisateurs concernés qu'ils pourront bénéficier de subsides Art et Vie à concurrence d'un montant arrêté avant le début de l'année concernée, ces quotas leur permettent de concevoir des saisons homogènes et d’adopter une trésorerie qui ne soit pas tributaire d'une subsidiation "Art et Vie" incertaine.

Les quotas sont déterminés par le Service de la Diffusion et ses partenaires provinciaux sur base du volume d’activité en matière de diffusion des Arts de la Scène de chaque organisateur.

 


 

CAS PARTICULIER


Fête de la Musique (21 juin)
Le Service de la Diffusion n’intervient pas dans ce cadre. Un budget particulier est alloué par la Communauté française à l´asbl Conseil de la Musique pour cette opération.