|

Théâtre

 

Le Service du Théâtre a pour missions de promouvoir, favoriser et développer la création et les initiatives artistiques dans le domaine de l'Art dramatique, y inclus le théâtre action et le Théâtre jeune public, en Communauté française.

Ces objectifs se traduisent principalement par l’octroi de subventions aux théâtres, compagnies, festivals et projets théâtraux ainsi qu’à des lieux de formation et de promotion théâtrales. En outre, il assure le fonctionnement de la Bibliothèque des Arts du Spectacle de la Communauté française située à La Bellone.

Le soutien à la diffusion internationale des spectacles théâtraux est assuré par Wallonie-Bruxelles International en partenariat avec Wallonie Bruxelles Théâtre /Danse.

Le budget 2017 consacré à la politique théâtrale s’élève à 39 375 000 €. Son détail est accessible à la page "Budget et subventions".

 

 

Les aides sont attribuées en application du Décret-cadre du 10 avril 2003 relatif à la reconnaissance et au subventionnement du secteur professionnel des Arts de la scène (.pdf)

 

Toute aide est conditionnée par une "Reconnaissance".

 

Chaque demande est examinée par le Service du Théâtre et est soumis à l’instance d’avis dont il relève. Celle-ci est chargée de remettre une appréciation sur l’opportunité d’octroyer une subvention et le montant de celle-ci. L’avis est motivé selon les critères précisés dans le décret et transmis au Gouvernement pour décision.

 

Le décret-cadre des Arts de la scène prévoit trois types d´aides financières :

 

1. La bourse

 

Elle vise à soutenir une personne physique pour un projet de recherche, de formation ou d'expérimentation contribuant au développement de son parcours professionnel

 

2. L´aide au projet

 

Il s’agit d’une aide financière accordée à une personne physique ou morale en vue de soutenir la réalisation d'un projet déterminé, sur une durée maximale de trois ans. Les conditions particulières et les formulaires relatifs à l’octroi d’une aide au projet sont accessibles à l’onglet Bourses et aides aux projets.

 

3. Le contrat-programme

 

Il s’agit d’un soutien au fonctionnement et aux activités d’une personne morale.

 

Le décret autorise l’octroi de contrat-programme d’une durée de 5 ans. Il organise un échéancier unique pour le dépôt et l’examen des demandes de contrat-programme. Ce renouvellement quinquennal signifie que la prochaine date d’introduction des dossiers est prévue pour le 14 janvier 2022. Elles viseront des projets débutant en 2023.

 

Toute demande de contrat-programme doit être introduite en utilisant le formulaire harmonisé accessible à la page "Demande de contrat-programme". Ce lien permet de télécharger les annexes obligatoires à la recevabilité du dossier (tableau prévisionnel des activités prévues durant les deux premiers exercices du contrat, budget prévisionnel).

 

Ce formulaire unique poursuit trois objectifs :

 

a.    concrétiser les objectifs de simplification administrative et d’électronisation des procédures du Ministère ;

b.    donner un cadre de référence et une structure identique à tous les opérateurs sollicitant un subside, quelles que soient leurs expériences ;

c.    faciliter le travail de lecture et d’analyse de vos demandes par l’administration et les conseils d’avis.

 

Les opérateurs qui n’ont pas sollicité de contrat-programme portant sur les exercices 2018-2022 (dépôt des demandes le 16 janvier 2017) ont accès aux autres dispositifs de subvention : les bourses et les aides au projet portant sur un projet d’activité d’une durée maximale de trois ans.