|

Associations de promotion et de formation continue

Alternatives Théâtrales

Bernard Debroux, Directeur
39, rue Forestière
1050 Bruxelles
Tél. : +32 (0)2 511 78 58
Fax : +32 (0)2 502 70 25 
E-mail : info(at)alternativestheatrales.be
www.alternativestheatrales.be

Association ayant signé une convention sur un programme valable jusqu’au 31 décembre 2011, prorogée actuellement jusqu'au 31 décembre 2014.

L´association Alternatives théâtrales édite et diffuse depuis sa création en 1979 une revue du même nom, consacrée à la présentation, l´étude et l´analyse du théâtre contemporain dans le monde.

Plus de cent numéros ont été réalisés à ce jour. Ils sont conçus autour d´un thème, une discipline, un dramaturge ou une œuvre et prennent part à la constitution d´une mémoire du théâtre contemporain en Europe et dans le monde.

Alternatives théâtrales ne prêche aucun prosélytisme, elle est ouverte à toute pratique artistique de qualité de quelque tendance qu´elle soit. Elle est attentive aux expériences et aux formes nouvelles du théâtre et son évolution dans la société actuelle. Elle analyse, critique, rapporte et questionne toutes les disciplines que le théâtre met en œuvre : l´écriture dramatique, la mise en scène, le jeu de l´acteur, la scénographie, les lieux.

Alternatives théâtrales réfléchit avec des hommes de théâtre à la relation entre le répertoire, le public et l´art du théâtre. Elle s´interroge sur son évolution et son devenir. La revue s´adresse à de nombreuses catégories de lecteurs : praticiens de théâtre professionnels ou amateurs, mais aussi des étudiants, professeurs, en Belgique et en France, en Europe et dans le monde.

Au cours de la période couverte par la convention, l’association est tenue d’éditer et de diffuser en Belgique et à l’étranger, seize numéros de la revue « Alternatives théâtrales » dont quatre seront consacrés exclusivement à la création théâtrale et chorégraphique en Communauté française. 

L’association s’engage par ailleurs à développer son champ d’action vers la formation à la critique théâtrale vers les pays d’Afrique en particulier.

Montant de la subvention de fonctionnement 2013 : 66.273 €.

 

Haut de page

 

Centre de la Marionnette

Françoise Flabat, Directrice 
Rue Saint-Martin 47 
7500 Tournai 
Tél. : + 32 (0)69 88 91 40 
Fax : + 32 (0)69 88 91 39  
E-mail : maisondelamarionnette(at)skynet.be 
www.maisondelamarionnette.be

Le Centre de la Marionnette de la Communauté française de Belgique, fondé en 1987 à l´initiative du Créa-Théâtre, théâtre professionnel, a signé une convention sur un programme valable jusqu’au 31 décembre 2012, prorogée actuellement jusqu'au 31 décembre 2014.

Situé au cœur de la Ville de Tournai dans un bâtiment dont les façades et les toitures sont classées, le Centre de la Marionnette de la Communauté française de Belgique est un lieu unique destiné à faire découvrir l´art de la marionnette sous toutes ses formes, ses techniques, ses esthétiques traditionnelles et contemporaines. 

Les activités du Centre de la marionnette s’articulent autour de trois pôles :
- La recherche et la création
- La promotion et la sensibilisation
- Le Musée des arts de la marionnette

C’est non seulement un musée avec ses collections de marionnettes qui comptent plus de 2600 pièces, un lieu d´exposition, mais aussi un espace d’ateliers, de stages de théâtre et marionnettes et d´animations scolaires. Il possède également une bibliothèque, un centre de documentation et restaure des marionnettes.

Le Centre est reconnu par la Communauté française et bénéficie depuis 1988 d’un subside en tant qu’opérateur culturel.

En 2009, le Centre de la Marionnette a fusionné avec le Créa-Théâtre, théâtre pour l’Enfance et Jeunesse, contrat-programmé et dirigé par Francis Houtteman, Directeur-Administrateur délégué.

Sur la période couverte par la convention, le Centre s’engage à réaliser au moins deux créations ou coproductions de spectacles dont une réalisée par des artistes ou compagnies de la Communauté française, spectacles qui devront donner lieu à au moins vingt représentations en Communauté française dont dix au siège.

En outre, il devra réaliser : 
- deux éditions du festival « Découvertes, Images et Marionnettes » qui devront donner lieu chacune à au moins dix spectacles dont cinq internationaux et cinq d’artistes de la Communauté française : 
- deux éditions du festival « Mouchoirs de poche » qui devient en 2010 « Ça bouge ! » Festival de théâtre, objets marionnettes, dans le cadre de la Fête de la Communauté française. Un festival de trois jours dédiés aux petites formes du théâtre de marionnettes et d’objets. Ces éditions devront donner lieu chacune à au moins six spectacles dont cinq d’artistes de la Communauté française.

Le Centre est également tenu de mener au moins quatre formations destinées aux artistes professionnels.

Enfin, en ce qui concerne la promotion et la sensibilisation, outre la diffusion via son site internet de l’actualité de la création dans le domaine de la marionnette, il veillera à mener au moins deux recherches, débats ou rencontres sur l’art de la marionnette ; il organisera au moins huit stages ou formations et publiera au moins trois ouvrages consacrés à l’art de la marionnette.

Montant de la subvention de fonctionnement 2013 : 262.464 €.

 

Haut de page

 

Centre des Arts scéniques

Benoît VREUX, Directeur 
Rue de la Raquette, 1, Boîte 3-2 
7000 Mons
Tel. : + 32 (0)65 35 51 92 
e-mail : info(at)arts-sceniques.be 
www.arnika.be

Association de formation et de promotion théâtrales ayant signé un contrat-programme valable jusqu’au 31 décembre 2013, prorogé jusqu'au 31 décembre 2014.

Le Centre des Arts scéniques a été créé en 1998 par Charles Picqué, alors Ministre de la Culture en vue de favoriser l’entrée dans la vie professionnelle des jeunes artistes de la scène (comédiens et circassiens) diplômés des écoles supérieures des Arts de la Communauté française.

Le Centre des Arts scénique agit comme une structure de services et d’échange de compétences entre les jeunes diplômés et le monde professionnel. Il a pour but d’encourager la rencontre entre les divers partenaires de l’acte théâtral.

Par ailleurs, il peut, sous certaines conditions, octroyer des aides à l’emploi aux porteurs de projets qui souhaitent engager de jeunes artistes dans leurs spectacles. Ces aides sont octroyées à l’issue d’une rencontre professionnelle organisée par le Centre des Arts scéniques.

Durant la période de son contrat-programme, le Centre des Arts scéniques s’engage à organiser au moins cinquante rencontres professionnelles et à accompagner au moins quarante projets de création impliquant des bénéficiaires du Centre des Arts scéniques.

Le Centre des Arts scéniques est également tenu de consacrer au moins trente-cinq pourcents de la subvention octroyée par la Communauté française dans les interventions facilitant l’insertion professionnelle de ses bénéficiaires.

Montant de la subvention de fonctionnement 2013 : 493.933 €.

 

Haut de page

 

Chambre des Théâtres pour l'Enfance et la Jeunesse

Virginie Devaster et Cali Kroonen, co-Directrices  
Avenue de la Couronne, 321 
1050 Bruxelles 
Tél. : + 32 (0)2 643 78 80  
Fax : + 32 (0)2 643 78 81 
E-mail : info(at)ctej.be 
www.ctej.be

Association dotée d’une convention valide jusqu’au 31 décembre 2017.

La Chambre des Théâtres pour l´Enfance et la Jeunesse (CTEJ) est une association (asbl) fondée en 1976 qui rassemble 65 compagnies professionnelles de spectacles jeunes publics. Des auteurs, des metteurs en scène, des scénographes, des comédiens, des techniciens et des administrateurs s´y côtoient et entretiennent un débat permanent sur leur profession et sur la situation de leur secteur.

La CTEJ a pour objectif de favoriser le développement et la reconnaissance du théâtre jeunes publics de la Communauté française en Belgique et à l’étranger.

Elle est membre de l’Association Internationale des Théâtres pour l’Enfance et la Jeunesse (ASSITEJ) et de l’Institut International du Théâtre (ITI).  

La CTEJ développe principalement les secteurs suivants :
- la promotion
- la réflexion et formation
- l’information et documentation
- les publications (Collection Théâtre pour la Jeunesse Wallonie-Bruxelles, CTEJ/Lansman Editeur)
- l’organisation d’événements
 
Pendant la période couverte par la convention, la CTEJ devra notamment proposer quatre éditions du Festival Noël au Théâtre et organiser des événements, lectures, colloques, rencontres avec des experts et des ateliers d’écriture. Par ailleurs, elle est tenue de publier huit ouvrages et vingt éditions du « petit Cyrano ». Enfin, elle proposera la rédaction de quatre dossiers thématiques « Les carnets du petit Cyrano ».

Montant de la subvention de fonctionnement 2013 : 116.052 €.

 

Haut de page

 

Centre de Recherche et d´Expérimentation en Pédagogie Artistique (CREPA)

Serge Rangoni, Président 
Rue de Hollande, 45 
1060 Bruxelles

Association ayant signé une convention sur un programme valable jusqu’au 31 décembre 2017.

Le CREPA offre aux jeunes professionnels du spectacle vivant des occasions d´apprentissage permanentes et diversifiées.

L’Ecole des Maîtres (cours international itinérant de perfectionnement théâtral, réunissant des comédiens de formations et pays différents (Belgique, Italie, France, Portugal) a notamment pu faire travailler des jeunes professionnels avec toute une série de grands metteurs en scène internationaux comme Luca Ronconi, Jacques Delcuvellerie, Peter Stein, Lev Dodin, Yannis Kokkos, Giancarlo Cobelli, Giovanna Marini… la direction artistique a été confiée à Franco Quadri.

Après de nombreuses éditions soutenues par le programme kaléidoscope de l’Union européenne, l’Ecole des Maîtres est devenue pendant la période 2004-2006 « L’Ecole des Maîtres – Projet Thierry Salmon » en hommage au grand metteur en scène belge francophone disparu en 2000.

Ces éditions étaient croisées et réunissaient deux groupes d’acteurs et deux maîtres qui, en fin de parcours, confrontaient leur travail : Jan Fabre, Pippo Delbono et Rodrigo Garcia, figuraient parmi les maîtres.

Ces trois éditions ont été soutenues par le programme culture 2002 - 2007 de l’Union Européenne.

Depuis les éditions « Thierry Salmon », ce sont de jeunes maîtres qui sont invités pour des séminaires sensiblement plus longs (en moyenne 6 semaines), tels que Enrique Diaz en 2009, Matthew Lenton en 2010.

L´Ecole des Maîtres s´adresse à tous les comédiens résidants ou formés en Communauté Wallonie-Bruxelles qui répondent aux conditions suivantes : avoir entre 24 et 32 ans, être diplômé d´une école supérieure d´art dramatique ou justifier d´une formation ou d´une pratique équivalentes.

Au cours de la période couverte par la convention, le Centre est tenu d’organiser en Communauté française ou dans un pays de l’Union européenne, une ou plusieurs actions de formation continuée pour les jeunes artisans des arts de la scène, actions qui devront totaliser cent jours ouvrables et s’adresser à au moins vingt jeunes professionnels. Ces actions devront déboucher sur une présentation publique des travaux qui en sont issus et ce, sous forme de leçons ouvertes, séminaires, journées de rencontres, publications,…

Montant de la subvention de fonctionnement 2013 : 28.500 €.

 

Haut de page

 

Maison du Spectacle - La Bellone

Barbara COECKELBERGHS, Responsable administrative et financière
Rue de Flandre, 46 
1000 Bruxelles 
Tel. : + 32 (0)2 513 33 33 
Fax : + 32 (0)2 502 61 59 
E-mail : info(at)bellone.be 
www.bellone.be

Théâtre professionnel ayant signé une convention sur un programme valable jusqu’au 31 décembre 2012, actuellement prorogée jusqu'au 31 décembre 2014.

La Bellone, Maison du Spectacle, est vouée aux arts de la scène (théâtre, danse, opéra, cirque, performance…) et située au cœur de Bruxelles.

Forum des arts de la scène, vitrine destinée à les mettre en valeur, et lieu de mémoire vivante, La Bellone propose des services permanents, notamment à travers son centre de ressources sur le théâtre, et organise des manifestations, moments de rencontres privilégiées avec les artistes. Elle édite différentes publications, dont le magazine Scènes, et abrite plusieurs associations liées au spectacle vivant.

Depuis juin 2007, c’est Antoine Pickels qui a repris la direction de La Bellone.

Durant la période couverte par la convention, La Bellone devra initier chaque saison au moins vingt-cinq manifestations publiques (réunions d’informations, rencontres théoriques, coréalisations, accueils en studio, coproductions, activités en réseau, expositions, …). En outre, elle devra publier le magazine « scènes – le scénique », à raison d’une édition par trimestre.

Montant de la subvention de fonctionnement 2013 : 139.000 €.

 

Haut de page

 

Promotion Théâtre asbl

Julie-Anaïs Rose et Sophie Hubert, co-Directrices
Place de la Hestre 19/3 
7170 Manage 
Tél. : + 32 (0)64 237 840 
E-mail : info(at)promotion-theatre.org
www.promotion-theatre.org

Association ayant signé une convention sur un programme valable jusqu’au 31 décembre 2010, prorogée actuellement jusqu’au 31 décembre 2014. 

L´asbl Promotion Théâtre est née officiellement en 1984 mais, dès 1978, une série d´initiatives avaient déjà été prises en Hainaut puis dans le Luxembourg. Le parcours de l´asbl Promotion Théâtre est indissociable des "bains de théâtre" dans le cadre du Festival d´Avignon. Le séjour s´est progressivement transformé en véritable stage de formation du spectateur puis a été supprimé lors du retrait du secteur privé.

Après vingt ans d’activités, l’asbl obtient une convention associant le secteur des Arts de la Scène et celui de l´Enseignement. Elle est renouvelée et étendue en 2007 avec le secteur des Arts de la scène. Arrivée à terme fin 2010, elle est en cours de reconduction et d´extension.

En ce qui concerne l´Enseignement, Promotion Théâtre est reconnue partenaire privilégié par la Communauté française dans le cadre du décret "Culture et Ecole" et une convention couvrant la période 2008-2012.

Jouer, lire et voir du théâtre sont les trois axes essentiels qui sont déclinés à travers de multiples activités.

L´objectif principal de l’association est de favoriser la rencontre active entre le(s) public(s) et le théâtre. Pour cela, l’asbl développe des projets qui permettent aux jeunes et aux (futurs) enseignants de (re)découvrir le théâtre et de l´aborder par des biais différents et complémentaires. 

Sur la période couverte par sa convention, l’association initie et coordonne chaque année au moins :
- une manifestation d’envergure exigeant la pratique du théâtre par les jeunes (Scènes à deux, La scène aux ados); 
- deux stages de formation pour des jeunes ou des animateurs d’ateliers théâtraux (Regard du spectateur, jouer à deux…); 
- une action concrète encourageant l’intégration des auteurs dramatiques contemporains dans le milieu scolaire (Une saison, un auteur, Un auteur à l´école, Prix Sony Labou Tansi des Lycéens) ;
- une action concrète en vue de sensibiliser les nouveaux publics aux théâtres professionnels de la Communauté française (Jeunes Critiques, Amenez vos parents et amis au théâtre). 

Promotion Théâtre est aussi tenue de publier et diffuser un bulletin spécifique à la mouvance « Théâtre-éducation » et ce, au moins trois fois par an ; l´asbl participe également à la formation d’adultes pratiquant le théâtre avec des jeunes.

Montant de la subvention de fonctionnement 2013 : 175.167 €.

 

Haut de page

 

Théâtre & Publics

Nathanaël Harcq, Secrétaire général - Olivier Parfondry, Administrateur délégué 
Domaine du Val Benoît 
Quai Banning 5 
4000 Liège 
Tél. : + 32 (0)4 223 45 98 – Fax : + 32 (0)4 223 46 33 
E-mail : info(at)theatreetpublics.org 
www.theatreetpublics.org

Théâtre adulte professionnel, Théâtre & Publics est un Centre de recherches, pratiques et formations théâtrales en Europe ayant signé un contrat-programme valable jusqu’au 31 décembre 2013, actuellement prorogé jusqu'au 31 décembre 2014.

Théâtre & Publics existe depuis une trentaine d’années avec la création de la session expérimentale pour la formation de l’acteur sous la houlette de René Hainaux, mais n’a adopté sa dénomination actuelle qu’en 1994, sous l’impulsion de Max Parfondry.

Ces dernières années, Théâtre & Publics a connu un développement important de son champ d’action et de ses activités. Soucieux des préoccupations et des besoins des professionnels du théâtre, ce Centre a à cœur d’élargir les perspectives en matière de formation et de pratique de production théâtrale. Il conçoit la production comme  la création de l’ensemble des voies qui fondent un projet théâtral et ses publics. Toutes ces actions ont comme visée l’élargissement des publics. Il a ainsi mis en œuvre une politique d’insertion professionnelle, de rénovation des dispositifs, des programmes et des structures de la formation théâtrale, d’élargissement du marché du théâtre, de dynamisation de la production théâtrale et de diversification des compétences de l’acteur.

Pendant la durée du contrat-programme, Théâtre & Publics est tenu, en ce qui concerne la formation à la production par compagnonnage, cofinancée par le Fonds Social Européen, d’accueillir une quarantaine de stagiaires par session et d’organiser au moins trois cycles de formation; il se doit également de coopérer avec un nombre limité de projets professionnels en accompagnant notamment les stagiaires sous forme de compagnonnage avec une équipe de formateurs expérimentés en intervenant dans la formation des équipes de chaque projet. 

Par ailleurs, concernant les études, les recherches et développement, il devra mettre en œuvre deux études fondamentales pour améliorer la connaissance des pratiques professionnelles avec le monde artistique ; il participera à un maximum de trente actions permettant la mise en œuvre de processus de formations. 

Théâtre & Publics engagera en outre des collaborations avec les opérateurs d’autres champs de la culture, ainsi que le monde universitaire pour l’élaboration de recherches et actions ; il participera aussi aux rencontres du Comité de la formation de l’Institut International du théâtre et contribuera à la création d’outils d’information contribuant à la transmission des résultats des recherches menées et ce, dans une perspective intercommunautaire, européenne et internationale.

Montant de la subvention de fonctionnement 2013 : 244.320 €.

 

Haut de page