|

Théâtre à l'école

 

Téléchargez la réglementation complète et la procédure d'inscription en ligne d'une candidature aux Rencontres de Théâtre jeune public (guide d'utilisation).

 

PRESENTATION 

Le programme "Théâtre à l'Ecole" soutient la diffusion, dans le cadre scolaire, de spectacles de théâtre et danse destinés à des enfants et à des jeunes des cycles fondamental et secondaire.

Les spectacles ayant fait l'objet d'une sélection pour  les "Rencontres de théâtre jeune public" organisées chaque année à Huy durant la seconde quinzaine d’août par la Province de Liège en collaboration avec la Fédération Wallonie-Bruxelles peuvent bénéficier de subsides dans le cadre du programme "Théâtre à l'école".


 

 

 CONDITIONS DE RECONNAISSANCE

Pour être reconnus et bénéficier de subventions dans le cadre du dispositif "Théâtre à l'école", les spectacles doivent...

  • Etre produits par des compagnies professionnelles résidant et travaillant régulièrement en Fédération Wallonie-Bruxelles. Sont considérées comme professionnelles les compagnies dont les spectacles sont créés et interprétés par des artistes qui exercent leur métier principal dans le domaine des Arts de la Scène. Ceux-ci doivent faire état de diplômes obtenus dans des écoles reconnues, ou d’une expérience professionnelle suffisante (dans le théâtre professionnel jeune public ou dans le théâtre professionnel pour adultes).
  • Avoir été présentés aux Rencontres de théâtre jeune public organisées chaque année à Huy durant la seconde quinzaine d’août par la Province de Liège en collaboration avec la Fédération Wallonie-Bruxelles.
  • Répondre aux exigences de la décentralisation dans les circuits scolaires et /ou culturels et circuler dans les conditions de présentation à la sélection.
  • Etre de qualité, revêtir un intérêt artistique et éducatif tant sur le plan de leur contenu que de leur forme. Le contenu et la forme des spectacles proposés doivent respecter l’enfant et les valeurs démocratiques. Ils doivent rechercher l’épanouissement des jeunes spectateurs, en évitant tout caractère didactique, infantilisant et moralisateur.
  • Observer les critères de tranches d’âge, de durée et de jauge de spectateurs (formes théâtrales classiques et petites formes : voir détails dans la réglementation complète téléchargeable en haut de page).

 


 

 

CLASSEMENT DES COMPAGNIES EN TROIS CATEGORIES

1. Les compagnies bénéficiant de contrats-programmes ou d´agréments octroyés par la Communauté française.

Après acceptation administrative de leur dossier, les spectacles de ces compagnies bénéficient (avec un maximum de 2 spectacles par an) automatiquement de l’accès aux Rencontres. Dès lors qu’elles s’y produisent, elles ont également automatiquement accès, si elles sont programmées, aux aides à la diffusion durant 3 saisons, et ce dans les limites des crédits disponibles.

La composition de l’équipe d’une compagnie contrat-programmée doit au moins permettre de retrouver une filiation par rapport à l’équipe de base et/ou offrir une vision cohérente du travail de la compagnie.


2. Les compagnies bénéficiant d’un contrat de confiance (dites compagnies régulières)

Sont celles qui ont bénéficié de l’évaluation positive par la Commission de 2 spectacles sur les 3 dernières productions présentées aux Rencontres.

Ces compagnies ont dès lors également automatiquement accès aux Rencontres (avec un maximum de 2 spectacles par an). Pour autant qu’elles s’y produisent, elles ont aussi automatiquement accès, si elles sont programmées, aux aides à la diffusion durant 3 saisons, et ce dans les limites des crédits disponibles.

La composition de l’équipe d’une compagnie régulière doit au moins permettre de retrouver une filiation par rapport à l’équipe de base et offrir une vision cohérente du travail de la compagnie.

3. Les autres compagnies : les compagnies candidates

Pour avoir accès aux Rencontres et aux aides à la diffusion, toutes les autres compagnies sont soumises, outre l’acceptation de leur dossier, à un visionnement du spectacle qu’elles proposent.

 


 

 

LE DOSSIER DE CANDIDATURE

Pour permettre à la  Commission de concertation du spectacle à l’école d'évaluer les candidatures des spectacles candidats à la reconnaissance "Théâtre à l'Ecole", un dossier de candidature sera transmis à l'administration via un formulaire en ligne. L’examen du dossier par la Commission de concertation du théâtre à l'école permettra d´identifier les démarches et projets des compagnies ainsi que l'adequation du contenu des spectacles candidats avecle  monde de l´enfance et de la jeunesse.

Outre les informations impérativement requises par le formulaire en ligne, les compagnies candidates fourniront notamment les informations suivantes:

  • les curriculum vitae de chacun de leurs membres
  • une copie des statuts publiés au Moniteur belge
  • le rapport des activités de la saison précédente
  • des références en matière de théâtre jeune public
  • le projet théâtral de la compagnie et de son spectacle à l’égard de l’école
  • un exposé sur l’adéquation du spectacle au jeune public

 

PROCEDURE DE SELECTION

Présélection

Cette première étape doit permettre de déceler des candidatures irrecevables et de les orienter différemment le cas échéant.

L’acceptation administrative des dossiers précède

  • soit le visionnage sélectif pour les compagnies candidates,
  • soit l’accès direct aux Rencontres pour les autres compagnies.

Sont d’emblée considérées comme irrecevables les candidatures proposant  un spectacle :

  • incorporant des amateurs,
  • issu d’un travail de fin d’études,
  • initialement destiné aux adultes, dans le circuit tout public,
  • subventionné par des pouvoirs publics flamands,
  • destiné aux adolescents de 16 ans et plus, et dès lors assimilé à un spectacle pour adultes,
  • s'apparentant à une animation ou à visée essentiellement didactique,
  • dont l'essentiel repose sur l'interprétation musicale, ne développant ni propos ni  ligne dramatique,
  • bénéficiant de subventions destinées au théâtre pour adultes.
  • les reprises de spectacles déjà présentés aux Rencontres (à moins d'une réinterprétation totale à tous les niveaux, à évaluer par la Commission),
  • les spectacles musicaux dont l'essentiel repose sur l'interprétation musicale ne sont pas recevables et sont réorientés vers la Vitrine Chanson et musique à l'école.

Les dossiers remis en-dehors des délais fixés ne sont pas pris en considération.

Examen des candidatures

L’examen des dossiers est effectué par la Commission de concertation du spectacle à l’école.

Lors de l’examen du dossier, en ce qui concerne les compagnies candidates, seront pris en considération des éléments tels que :

  • le projet théâtral de la compagnie à destination de l’école,
  • la qualité professionnelle de l’équipe artistique dans toutes les dimensions de la création (interprétation ,  maîtrise technique, mise en scène, chorégraphie, scénographie, technique son et éclairage),
  • la pertinence du propos,
  • la prise en compte de la sensibilité des enfants, l’accessibilité du jeune public selon sa catégorie d’âge
  • la cohérence entre ces différents éléments.

La Commission de concertation du spectacle à l’école prêtera également une attention particulière aux éléments faisant apparaître une réelle connaissance du théâtre jeune public, à savoir : expériences acquises, bibliographie, références des derniers spectacles de théâtre jeune public vus, contacts pris avec d’autres compagnies de théâtre jeune public, contacts pris avec des programmateurs...

Sur cette base seront appréciées la création et la démarche de la compagnie, qui doivent nécessairement être en accord avec les objectifs premiers du programme

Outre les éléments figurant au dossier, elle rend également sa décision dans la perspective des objectifs définis plus haut et plus particulièrement dans celle d´une circulation pendant le temps scolaire.

Le visionnement des spectacles des compagnies candidates

Sont concernées toutes les compagnies dont le dossier de candidature a été accepté, et qui ne font pas partie des catégories « contrats-programmes » et « compagnies régulières »

  1. Début février, ces compagnies sont averties de l’acceptation ou non de leur dossier.
  2. Les compagnies dont le dossier aura été accepté seront invitées à envoyer un délégué à une réunion de coordination. Cette réunion a pour objet d’établir un calendrier des visionnages. Il est demandé à chaque mandataire de proposer un maximum de dates et de lieux de visionnages, afin de déterminer celle à laquelle seront conviés les membres de la Commission.
  3. La période de sélection dure une quinzaine de jours et se termine en tout cas début mai. Les visionnages sont regroupés en 4 zones (Région bruxelloise/Brabant wallon, province de Liège, provinces de Namur/Luxembourg, province du Hainaut).
  4. Les visionnages se déroulent dans un contexte scolaire, avec un public majoritairement composé d’enfants. Les compagnies sont libres d’y inviter des programmateurs et/ou d’autres compagnies. En cas de difficultés rencontrées dans l’organisation d’un visionnage, les compagnies ont la possibilité de s’adresser à différents organismes susceptibles de leur fournir un soutien (liste d´adresses utiles).
  5. Sauf refus explicite des compagnies candidates, le calendrier définitif des visionnages est communiqué à titre d’information à la Chambre des Théâtres pour l’Enfance et la Jeunesse (CTEJ).

L’évaluation des spectacles des compagnies candidates

A l’issue de la période de sélection, la Commission établit un rapport sur base duquel le spectacle est sélectionné ou non.

Deux semaines au plus tard après la clôture de la sélection, les résultats sont communiqués aux compagnies candidates.

 

Selon les différents critères largement développés plus haut, les spectacles sont classés en deux catégories :

  • Les spectacles dont la qualité globale est observée. Ces spectacles sont évalués positivement et peuvent accéder aux Rencontres. Ces spectacles peuvent alors bénéficier d'une aide à la diffusion dans le cadre du dispositif "Théâtre à l'Ecole" pendant 3 années scolaires, dans la limite des crédits disponibles. Ila accèdent également à la reconnaissance dans le cadre des "Tournées Art et Vie"
  •  Les spectacles dont la ou les qualités sont jugées insuffisantes par la Commission de concertation du Théâtre à l'Ecole qui ne peuvent accéder aux Rencontres de Huy et bénéficier d'aide à la diffusion dans le cadre duy dispositif "Théâtre à l'Ecole".