|

FAQ Dispositifs temporaires - Arts plastiques et visuels

Vous êtes nombreux·ses à nous poser des questions sur les nouveaux dispositifs intitulés "Soutien à la diffusion de projets à l’initiative d’artistes" et "Tiers-lieux".

Nous avons compilé quelques-unes des questions les plus fréquentes en ce qui concerne les Arts plastiques et visuels. Si vous ne trouvez pas sur cette page de réponse à vos questions, vous pouvez vous adresser à votre gestionnaire de dossiers : Pierre-Emmanuel LENFANT.

Pour toute question relative aux Arts de la scène, consultez la Foire aux questions spécifique.


 

  • Qu’est-ce qu’un tiers-lieu ? Quelles sont les conditions requises pour pouvoir bénéficier de cette reconnaissance ?

Le dispositif « Tiers-lieux » concerne les lieux de diffusion de proximité situés en Fédération Wallonie-Bruxelles relevant du secteur des Arts plastiques et visuels.

Par lieux de diffusion de proximité, on entend les tiers-lieux, les galeries, les centres d'art, les résidences, les collectifs d’artistes, les lieux indépendants et alternatifs, etc.

Conditions à remplir pour pouvoir bénéficier d’une reconnaissance et, par-là, pour pouvoir déposer des demandes de subvention auprès de la Direction de la Diffusion (maximum 5.000 euros par année civile, 2022 et 2023, et ce, jusqu’à épuisement du budget) :

Outre des gages de qualité dans l’accueil des artistes, le demandeur devra :

- démontrer une expertise de diffusion culturelle avérée d’au moins une année/saison ;

- disposer d’un lieu et d’un matériel adaptés à la diffusion de productions artistiques ;

- disposer des budgets annuels alloués à la programmation artistique.

 

Formulaire en ligne d’introduction d’une demande de reconnaissance. 

 

  • Qu’est-ce qu’un artiste/plasticien demandeur ou référent ?

On parle d’artiste/plasticien référent pour le dispositif « Tiers-lieux » (le porteur de projet étant le tiers-lieu) et d’artiste/plasticien demandeur pour le dispositif « Soutien à la diffusion de projets à l’initiative d’artistes ».

L’artiste référent ou demandeur devra obligatoirement être repris dans le catalogue de la Fédération Wallonie-Bruxelles (voir Documents utiles) ou avoir bénéficié entre 2017 et la date d’introduction de la demande, d’une aide, d’une bourse de recherche, d’un prix, d’une résidence de la part d’une administration publique apparentée à la Fédération Wallonie-Bruxelles voire de la part d’un opérateur reconnu et subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

  • Quelle est la durée minimale requise pour bénéficier d’une subvention ?

Pour les deux dispositifs temporaires, la manifestation doit durer au minimum 3 jours ouvrables.

Une spécificité toutefois concernant le dispositif « Soutien à la diffusion de projets à l’initiative d’artistes » : la demande d’intervention portera sur au minimum 1 et au maximum 3 projets par année civile (possibilité donc de rentrer plusieurs formulaires de subvention au cours de l’année).

 

  • Je n’ai bénéficié d’aucune aide directe ou indirecte de la part de la Fédération Wallonie-Bruxelles, suis-je pour autant exclu des deux dispositifs temporaires ?

Non.

Rappel des conditions d’accès communes aux deux dispositifs temporaires qui visent l’ensemble du secteur des Arts plastiques et visuels :

- Concernant le personnel artistique : à l’exception de l’artiste référent ou demandeur, pour les autres artistes/plasticiens associés au projet, une seule condition devra être respectée : être domiciliés ou résider en région de langue française (Région wallonne) ou en région bilingue de Bruxelles-Capitale.

- Concernant le personnel nécessaire à la bonne réalisation de la manifestation (commissaire, médiateur, technicien) : aucune relation contractuelle ou salariée ne devra exister entre ces derniers et le tiers-lieu ni le lieu où le projet sera proposé.

 

  • Dans le cadre du dispositif « Soutien à la diffusion de projets à l’initiative d’artistes », combien de projets puis-je personnellement porter par année civile ?

Un artiste/plasticien pourra prétendre à des subventions pour minimum 1 et maximum 3 projets par année civile en ce qui concerne les Arts plastiques et visuels.

Le dispositif portera sur les années civiles 2022 et 2023, et ce, jusqu’à épuisement du budget.

La durée minimale de la manifestation devra être de 3 jours minimum.

 

  • Qu’est-ce qu’un opérateur culturel reconnu et subventionné ? Quel est son rôle dans le cadre du dispositif « Soutien à la diffusion de projets à l’initiative d’artistes » ?

L’opérateur partenaire est un opérateur local reconnu et subventionné par l'un des Services de l’Administration générale de la Culture. Il peut s’agir d’un centre culturel, d’un centre d’art, d’un théâtre, d’un musée, d’une bibliothèque, etc. Il conviendra toutefois d’être attentif au fait que l’opérateur partenaire devra être indépendant du demandeur et du lieu de représentation.

L’opérateur vise à « objectiver » le projet en se portant garant de son sérieux, de sa qualité ainsi que du caractère adapté du lieu proposé. Il peut également servir de relais de communication à l’occasion des manifestations organisées par l’artiste demandeur (ou la structure).

En pratique, un courrier officiel émanant de l’opérateur partenaire - et par lequel ce dernier manifeste son soutien au projet et à l’artiste/plasticien demandeur - sera jugé comme étant suffisant.

 

  • Quel formulaire dois-je compléter pour introduire une demande de subvention ? Quels sont les documents à joindre pour que mon dossier soit complet ?

- Pour le dispositif « Tiers-lieux » :

Une fois la reconnaissance acquise, l’opérateur sera en droit d’introduire une demande de subvention via le formulaire ad hoc. Celle-ci identifiera, outre le demandeur, l’artiste référent. D’autres informations devront également être renseignées comme la démarche entreprise, le lieu choisi, les dates (durée minimale de 3 jours), le RIB de l’artiste référent, etc.

Comme indiqué ci-dessus, l’artiste ou le plasticien référent devra impérativement être repris dans le catalogue de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Cette demande de subvention sera par ailleurs considérée comme étant parfaitement recevable si l’artiste ou le plasticien référent a bénéficié, entre 2017 et la date de la demande, d’une aide, d’une bourse de recherche, d’un prix, d’une résidence de la part d’une administration publique apparentée à la Fédération Wallonie-Bruxelles voire de la part d’un opérateur reconnu et subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour les autres artistes et plasticiens proposés par le tiers-lieu, une subvention sera possible à condition pour ces derniers d’être domiciliés ou de résider en région de langue française (Région wallonne) ou en région bilingue de Bruxelles-Capitale.

Le formulaire de demande de subvention et le catalogue des plasticiens reconnus sont disponibles sur la page Documents utiles, sous le titre Arts plastiques et visuels.

- Pour le dispositif « Soutien à la diffusion de projets à l’initiative d’artistes » :

Le second dispositif temporaire s’adresse à tout artiste/plasticien, structure de création ou d’encadrement professionnel reconnu·e par la FWB, qui organise des représentations/rencontres/expositions dans des lieux situés en Fédération Wallonie-Bruxelles ne bénéficiant pas habituellement des aides à la diffusion et construites en partenariat avec un opérateur local reconnu et subventionné par l'un des Services de l’Administration générale de la Culture, pour témoigner de la capacité à capter des publics dans une logique de non-concurrence.

Cette demande identifiera outre l’artiste demandeur, l’opérateur partenaire, le lieu, le projet porté, les artistes/plasticiens associés, les dates (durée minimale de 3 jours), le RIB de l’artiste demandeur, etc.

Le formulaire de demande de subvention est disponible sur la page Documents utiles, sous le titre "Mesures exceptionnelles et temporaires de renforcement de la diffusion".

 

  • Outre le montant de la subvention auquel je peux prétendre, comment les choses se passent-elles en pratique une fois que mon dossier a été envoyé ?

La subvention consiste en un forfait compris entre 400 € et 200 € par artiste (plasticien, performer, artiste numérique, designer) avec un plafond d’intervention limité à 9 personnes par activité (artiste curateur, médiateur, technicien).

Pour connaître le montant de la subvention auquel j’ai droit, il convient de se référer à la grille forfaitaire suivante :

 

Nombre d'artistes

Forfait artiste(s)

Avec un commissaire

Avec un médiateur

Avec un technicien

Forfait maximum

1

400

200

200

200

1000

2

700

200

200

200

1300

3

900

200

200

200

1500

4

1000

200

200

200

1600

5

1100

200

200

200

1700

6

1200

200

200

200

1800

 

Ainsi, si une monstration regroupe 4 artistes et 1 commissaire, la subvention maximale sera de 1200 € (1000 € : 4 soit 250 € par artiste et 200 € pour le commissaire).

Concernant le versement de la subvention, le processus suivi se calque sur les procédures mises en œuvre pour les dispositifs habituels de la Direction de la Diffusion (Art et Vie/ Spectacles à l’école)

Dès que le dossier est jugé recevable, un courriel d’acceptation est adressé à l’artiste/plasticien référent ou demandeur ainsi qu’à l’organisateur (tiers-lieu reconnu, centre culturel, musée, etc.).

Le jour 1 de la manifestation, l’artiste/plasticien référent ou demandeur reçoit un courriel auquel est annexé un justificatif de prestation généré automatiquement. Ce document visera à confirmer les informations précédemment envoyées (tenue de la manifestation, nom et prénom de l’artiste/plasticien demandeur ou référent, coordonnées bancaires de ce dernier, etc.).

Le versement de la subvention se fera sur le compte personnel de l’artiste/plasticien référent ou demandeur. À charge pour ce dernier de répartir cette somme entre chacune des personnes impliquées dans le projet (autres artistes/plasticiens, commissaire, médiateur et technicien).